Eco-responsable au bureau ?

L’éco-responsabilité ne s’arrête pas à la porte de votre maison, c’est aussi valable dans votre environnement de travail.

Commençons par quelques chiffres :

  • 13 millions de Français travaillent dans des bureaux soit 46% de la population active
  • 50% est la part du chauffage dans les consommations d’énergie au bureau
  • On passe environ 200 jours par an au bureau
  • 120 à 140 kg est la production de déchets par an et par un salarié dans le secteur tertiaire (3/4 de papier)
  • 21% est la part des équipements informatiques dans la consommation d’électricité d’une entreprise de bureau.

Au bureau, nous avons tendance à consommer plus d’énergie, à faire plus de gaspillage donc tout simplement à faire moins attention qu’à la maison. Néanmoins, par des gestes simples, des bons réflexes et un changement de comportements, nous pouvons faire bouger les choses.

Les outils de travail

En tant que travailleurs, nous utilisons fréquemment les ordinateurs, les téléphones ou encore les imprimantes, mais ces équipements ont un impact certain sur l’environnement (production de déchets, consommation d’électricité).  Pour diminuer notre impact :

  • Paramétrer les équipements en mode « économie d’énergie »
  • mettre votre ordinateur en veille quand vous n’êtes plus à votre poste de travail
  • faire fonctionner les écrans de façon économe
  • Limiter les programmes et les onglets ouverts sur votre ordinateur

Saviez-vous qu’un appareil multifonctions (imprimante+photocopieur+scanner) consomme jusqu’à 50% de moins que les trois appareils individuellement

Pour l’impression

  • Imprimez en noir et blanc
  • Supprimez le superflu de vos documents c’est-à-dire les photos inutiles, les publicités…
  • N’imprimez qu’en cas de réelle nécessité.

ecoresponsable

Source: ZDnet

Économie de papier

  • Limitez la communication papier
  • Optimisez la mise en page
  • N’imprimez que les éléments utiles d’un document
  • Imprimez recto-verso, plusieurs pages sur une même feuille.

Le bureau : un lieu de vie et de partage

Pour l’éclairage :

  • Éteignez les lumières quand vous sortez d’un lieu ou d’une salle de réunion
  • Dégagez les fenêtres
  • Pensez à éteindre dés que la luminosité est meilleure.

ecoresponsable

Pour le chauffage :

  • Dégagez les radiateurs
  • Avant d’aérer une pièce, n’oubliez pas d’éteindre le chauffage
  • Fermez les portes pour ne pas que la chaleur s’en aille.

ecoresponsable

Pour la climatisation

  • Créez des courants d’airs pour faire circuler l’air
  • Utilisez des ventilateurs plutôt que la climatisation car cela consomme moins d’énergie
  • Garder les fenêtres fermées.

Pour l’eau

  • Utilisez des économiseurs d’eau
  • Signalez les fuites
  • Ne jetez pas de produits toxiques dans les lavabos ou toilettes.

ecoresponsable

Source : aideôchoix.com

Source: ADEME

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/eco-responsable-au-bureau/

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL de février 2018 – Des prix toujours aussi intéressants

Le GPL : seconde motorisation alternative du marché de l’occasion

En 2017, Le Dieselgate a directement impacté les ventes de véhicules en France. Sur le marché de l’occasion, les ventes de motorisations à énergie alternative ont progressé au détriment du Diesel qui reste encore très dominant. En France, progressivement, les automobilistes se tournent vers des solutions alternatives pour pouvoir rouler plus propre et toute l’année.
Parmi ces solutions, les motorisations Gaz arrivent en seconde position du classement « alternatif ».
Cette offre VO permet de donner accès à la mobilité durable au plus grand nombre.

Les VO GPL sont classés Crit’air 1 et éligibles à la prime à la conversion

Sur le marché de l’occasion, des véhicules GPL sont disponibles à partir de 3 000 € et étant tous classés Crit’air 1, ils peuvent en plus être éligibles à la nouvelle prime à la conversion. Le choix du GPL en VO permet de réaliser de sérieuses économies à l’achat et à l’usage tout en préservant l’environnement.
La prime à la conversion bénéficie aux propriétaires de véhicules essence immatriculés pour la première fois avant 1997 ou diesel avant 2001 (2006 pour les ménages non imposables), qui achètent une voiture neuve ou d’occasion plus récente affichant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 et émettant moins de 130g de CO2/km. Or, tous les véhicules GPL sont Crit’air 1 qu’elle que soit l’année d’immatriculation du véhicule et sont donc éligibles à la prime. Cette prime est de 1 000 € pour tous (contre 0 euros en 2017) et de 2 000 € pour les ménages non imposables (1 000 € en 2017).

Une solution économique et plus propre …

Le GPL propose une mobilité durable accessible à tous :
1 750 stations-service disponibles sur tout le territoire
– un plein réalisé en 2 minutes.
– une autonomie de 500 km à laquelle s’ajoute celle du réservoir essence,
un budget carburant inférieur de 27% en moyenne au carburant essence à l’année (sur une base de
15 000 km/an)
un certificat d’immatriculation gratuit ou à 50% dans 10 régions sur 11
et un accès dans tous les parkings publics. Depuis 2001, l’ensemble des véhicules GPL sont obligatoirement dotées d’une soupape de sécurité conformément à la réglementation internationale.

… qui permet de rouler toute l’année

Les véhicules GPL sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent bénéficier de conditions de stationnement et de circulation privilégiées.
Ils peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Source: CFBP

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/vitogaz-france-vous-presente-le-barometre-gpl-de-fevrier-2018-des-prix-toujours-aussi-interessants/

VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL de Janvier 2018

Le GPL : une solution pour améliorer la qualité de l’air dès à présent sans peser sur la dépense publique

La France fait partie des pays qui dépassent régulièrement les limites d’émission fixées dans l’Union Européenne (UE) pour le dioxyde d’azote ou les particules fines (PM10). Des polluants liés à la circulation routière dangereux pour la santé. A ce titre, elle est actuellement visée par 2 procédures pré-contentieuses émises par la Commission européenne pour non-respect de la directive 2008/50/CE.
Le 30 janvier, à l’issue d’un sommet ministériel organisé sur la qualité de l’air, la Commission européenne a rappelé qu’environ 400 000 personnes « meurent toujours prématurément chaque année » du fait de la pollution de l’air et a appelé les pays concernés à présenter des mesures « nouvelles et efficaces » pour réduire leur pollution de l’air.

La solution GPL doit être plus que jamais soutenue et développée sur le territoire. Le GPL est le 1er carburant alternatif en France et dans le Monde. Plus de 210 000 véhicules GPL circulent en France et près de 8 millions dans l’Union européenne où le nombre de véhicules GPL a augmenté de 40% au cours de ces 5 dernières années.

Le GPL est une solution alternative qui répond au double objectif du Plan Climat : réduire les émissions de CO2 et polluants atmosphériques et rendre une mobilité « plus propre » accessible à tous :
– Le GPL permet de répondre aux objectifs de l’Etat et des pouvoirs publics locaux pour améliorer la qualité de l’air sans peser sur la dépense publique : toutes les conditions sont déjà en place avec un réseau de 1 750 stations présents sur l’ensemble du territoire et une technologie maîtrisée et mature.
– C’est une solution facilement accessible et économique pour l’automobiliste :
→ Le prix d’un véhicule GPL est équivalent au prix du véhicule essence et moins cher qu’un véhicule
diesel.
→ Classé Crit’air 1, un véhicule GPL, neuf ou d’occasion, peut être éligible à la prime à la conversion.
→ Pratiquement tous les véhicules essence peuvent être équipés au GPL, ce qui permet de continuer
à rouler en polluant moins pour ceux qui ne peuvent changer de voiture
→ Le prix du GPL permet de réaliser environ 27% d’économie* sur le coût annuel de carburant comparé à un véhicule essence.

Le GPL est une solution facile à adopter pour réduire les émissions de CO2 et polluants locaux. C’est pourquoi de nombreux pouvoirs publics nationaux et locaux encouragent le développement du GPL et l’intègrent dans leurs politiques environnementales.
Comparé à l’essence, le GPL émet** :

➨ 18% de CO2 en moins en moyenne
Les émissions de CO2 diminueront encore avec le développement du BIOGPL
➨ Dix fois moins de particules
➨ Jusqu’à 97% de moins de CO : les émissions de CO sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1 000 mg/km
➨ Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme.

Le GPL est une solution disponible et maitrisée accessible à tous.

* Sur la base d’une consommation de 6l/100km pour le véhicule essence et de 7.5l/km pour le véhicule GPL et pour un kilométrage
annuel de 15 000 km – Source Ademe
**Tests RDE/WLTC réalisés en conditions réelles de circulation par V-Motech, nov. 2015.

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/vitogaz-france-presente-barometre-gpl-de-janvier-2018/

DEVENEZ ECO CITOYEN ET NE GASPILLEZ PLUS VOTRE ÉNERGIE

Nous rêvons tous d’un logement économe et facile à vivre tout en protégeant l’environnement. Améliorer la qualité de votre logement avec des gestes simples et quelques investissements dans des travaux, vous permettront d’améliorer votre confort sans gaspiller votre énergie !!

AGIR SUR LE CHAUFFAGE

Le chauffage représente environ 67% des besoins en énergie d’un logement et la production d’eau chaude sanitaire 10%. Le choix de votre système de chauffage et d’eau chaude est donc primordial pour ne pas pénaliser votre budget mais également pour vous offrir un confort optimal.

ECO CITOYEN

Source CEREN 2013, les chiffres clés du bâtiment, édition 2014, ADEME

Changez de chaudière, isolez les murs et toitures de votre logement, faire posez des fenêtres à double vitrage, vous diminuerez votre consommation d’énergie et réaliserez des économies sur vos factures.

QUELQUES CONSEILS SIMPLES POUR OPTIMISER VOTRE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET D’EAU CHAUD

ÉVITEZ LE GASPILLAGE

Éteignez ou baissez le chauffage en cas d’absence prolongée  et pensez à  installer un système intelligent pour faire des économies : système de régulation par exemple.

NE NÉGLIGEZ PAS L’ENTRETIEN DE VOTRE CHAUDIÈRE

L’entretien des chaudières est obligatoire une fois par an. Une chaudière propre et bien réglée fonctionne avec un rendement optimum, rejette peu de gaz à effet de serre et pas de polluant. Entretenue régulièrement, votre chaudière fonctionnera deux à trois fois plus longtemps, avec 5 fois moins de pannes et 8 à 12% de gaz consommé en moins.

Votre appareil de production d’eau chaude doit être aussi entretenu même si ce n’est pas obligatoire.

ISOLEZ LES TUYAUX

Une étape indispensable qui consiste à isoler les circuits de distribution d’eau de chauffage et d’eau chaude sanitaire dans le garage ou la cave (locaux non chauffés). Vous limiterez la déperdition de chaleur et protégerez votre installation contre le gel.

INVESTISSEZ AVEC EFFICACITÉ

Ventilation, pont thermique, humidité… Beaucoup de logements sont mal isolés.

Rénover votre logement consiste, dans un premier temps, à vérifier l’existant et installer des équipements plus performants : chaudière à haute performance énergétique, par exemple pour réduire votre consommation d’énergie ou une bonne isolation.

Pour envisager les solutions à mettre en place, nous pouvons vos accompagner au travers de nos conseils et recommandations.

 

Source : éco-citoyen à la maison – ADEME- Edition 2016

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/devenez-eco-citoyen-ne-gaspillez-plus-energie/

Le communiqué de presse de la CFBP : En 2018, de bonnes raisons de rouler au GPL

En 2018, encore plus de bonnes raisons de rouler au GPL !
Prime à la conversion, nouveaux avantages fiscaux, malus réduit, classement Crit’Air 1 et toujours un prix moins cher à la pompe …

gpl       gpl          gpl

 

– Prime à la conversion pour l’achat d’un véhicule GPL, neuf ou d’occasion
NOUVEAU – En 2018, pour lutter contre la pollution de l’air, tous ceux qui veulent changer un vieux véhicule polluant pour une voiture neuve ou d’occasion récente émettant moins de 130g CO2/km peuvent obtenir une aide financière de l’État.

La prime à la conversion bénéficie aux propriétaires de véhicules essence immatriculés pour la première fois avant 1997 ou diesel avant 2001 (2006 pour les ménages non imposables), qui achètent une voiture neuve ou d’occasion plus récente affichant une vignette Crit’Air 0, 1 ou 2. Or, tous les véhicules GPL sont Crit’air 1 quelle que soit l’année d’immatriculation du véhicule et sont donc éligibles à la prime. Cette prime est de 1 000 € pour tous (contre 0 euros en 2017) et de 2 000 € pour les ménages non imposables (1 000 € en 2017). Elle vise à sortir définitivement du parc les véhicules anciens trop polluants et donc de permettre au plus grand nombre d’accéder aux centres villes, lors des pics de pollution.

2018 : de nouveaux avantages fiscaux & économiques pour le GPL

Les pouvoirs publics européens et français reconnaissent les qualités environnementales du GPL et octroient des avantages aux professionnels et particuliers.

– Extension exonération de la (TVS)

La Taxe sur les Véhicules de Société (TVS) est l’un des principaux critères pris en compte par les gestionnaires de flottes automobiles pour le choix d’un type de carburant. C’est un levier important pour diversifier le mix des flottes automobiles et développer la part des énergies alternatives.

Depuis 1er janvier 2018, les véhicules GPL qui émettent moins de 100 grammes de CO2/km sont toujours exonérés de TVS et la période d’exonération est étendue à 12 trimestres au lieu de 8 en 2017.
Ces mesures devraient inciter les gestionnaires de flottes automobiles à diversifier, à moindre coût, la motorisation de leur parc tout en répondant aux objectifs de réduction de CO2 (d’autant plus avec le développement des biogaz comme le BioGPL), de polluants du type NOx et particules et d’optimisation de leur RSE.

– Récupération totale de la TVA

La TVA est récupérable à 100% sur les achats de GPL

– TICPE réduite comparé aux carburants conventionnels

Le GPL bénéficie d’une TICPE à taux réduit (Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques) et ce jusqu’en 2022 au moins (Loi de Finances 2018). Le prix du GPL s’affiche en moyenne à 0,73 € le litre* et permet de réaliser environ 27% d’économie** sur le coût annuel de carburant comparé à un véhicule essence.

– Malus réduit

En 2018, le malus s’applique aux véhicules émettant plus de 120g de CO2/km et s’applique en fonction du taux d’émission de CO2. Les véhicules GPL émettant jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’une motorisation essence équivalente, choisir le GPL c’est également s’affranchir ou réduire son malus en fonction du modèle choisi.

– Cartes grises gratuites ou à demi-tarifs

Autre économie à l’achat : les véhicules bénéficient de gratuités dans la quasi-totalité des régions (hors Centre Val de Loire) ou réduction de 50% en Bretagne et Picardie. La gratuité totale est désormais accordée dans la région Grand Est.

gpl

A cela s’ajoute qu’un véhicule GPL est moins cher qu’un véhicule diesel. L’entretien d’un véhicule GPL ne nécessite pas plus d’interventions qu’un véhicule essence hormis le nettoyage des filtres du vapo-détendeur.

Toute l’année et partout, les véhicules GPL peuvent rouler, stationner et faire le plein

Sur le plan environnemental et sanitaire, un véhicule GPL émet jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’un véhicule essence et pratiquement pas de particules ou de Nox. Le développement du bioGPL, le GPL d’origine renouvelable, permettra d’améliorer ces atouts environnementaux.

Les véhicules GPL sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent bénéficier de conditions de stationnement et de circulation privilégiées. Ils peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

En France, près de 200 000 véhicules roulent au GPL.

Les véhicules GPL peuvent stationner partout et souvent à des tarifs moins chers : ils ont accès à tous les parkings publics souterrains et de nombreux parkings et collectivités encouragent la solution GPL par des tarifs réduits. De plus en plus de villes adoptent le « disque vert » qui offre aux conducteurs de véhicules à énergie alternative, dont le GPL, 1 h 30 à 2h de stationnement gratuit.

Plus de 1 750 stations distribuent du GPL sur l’ensemble du territoire.

Le GPL est une solution d’avenir immédiatement disponible. C’est une réponse environnementale et économique face aux nouveaux enjeux de la mobilité.

* Prix moyen en 2017 – Source : MEEM
** Sur la base d’une consommation de 6l/100km pour le véhicule essence et de 7.5l/km pour le véhicule GPL et pour un kilométrage annuel de 15 000 km – Source Ademe

Source: gpl.fr, cfbp

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/le-communique-de-presse-de-la-cfbp-en-2018-de-bonnes-raisons-de-rouler-au-gpl/

VITOGAZ FRANCE présente le baromètre du prix GPL de décembre, une fin d’année sous le signe des prix bas !

Le GPL reste le moins cher à la pompe

Sur l’année 2017, le prix moyen du litre de GPL s’est affiché à 0,73€ le litre et a oscillé dans une faible amplitude entre 0,71€ et 0,76€.

Le GPL est disponible dans plus de 1 750 stations-services et les véhicules sont équipés ou entretenus par un réseau de professionnels GPL répartis sur l’ensemble du territoire.
Un véhicule GPL consomme entre 10% et 20% de plus qu’un véhicule essence mais reste économiquement beaucoup plus avantageux : le budget annuel de carburant pour un véhicule GPL est réduit de – 27% par rapport à un véhicule essence.
Un véhicule GPL est moins cher qu’un véhicule diesel. Le coût d’entretien est équivalent à celui d’une voiture essence et plus faible que celui d’un véhicule diesel.

Le GPL est une solution de mobilité durable

Tous les véhicules GPL sont classés Crit’air1 et peuvent à ce titre bénéficier d’avantages en matière de circulation et de stationnement.
Ils peuvent de plus circuler partout et toute l’année sans aucune restriction de circulation en cas de pic de pollution dans les grandes agglomérations.
Les véhicules GPL bénéficient d’un plus grand nombre d’avantages fiscaux et économiques. Parmi ceux-ci :-

  • La quasi-totalité des régions métropolitaines octroient la gratuité ou une réduction de 50% de la carte grise
    pour l’immatriculation d’un véhicule GPL.
  • L’accès aux parkings publics souterrains est autorisé à tous les véhicules GPL et des tarifs réduits ou
    gratuités sont en vigueur.

Le GPL est une réponse environnementale et économique immédiatement disponible face aux enjeux de la mobilité.

Source: CFBP

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/vitogaz-france-presente-barometre-prix-gpl-de-decembre-fin-dannee-signe-prix-bas/

En Novembre 2017, le GPL est toujours au plus bas !

Des atouts clés pour l’environnement, la santé, le budget et les pouvoirs publics

Le GPL offre de nombreux avantages économiques et environnementaux qui correspondent aux nouvelles attentes des automobilistes et mesures de lutte contre la pollution atmosphérique.
Il est immédiatement disponible et permet :
– d’apporter une solution abordable, économique et plus propre aux automobilistes
– de répondre aux objectifs de l’Etat et des pouvoirs publics locaux pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique,
– et de ne pas peser sur les dépenses publiques (toutes les conditions sont en place, aucun besoin d’investissement majeur n’est nécessaire).

 

En effet, pour les collectivités, la solution GPL n’impose aucun investissement technique et financier.
Un réseau de distribution (environ 1 750 stations-service) et de professionnels GPL sont en place et répartis sur l’ensemble du territoire. La solution GPL permet ainsi aux particuliers et professionnels de rouler toute l’année à un prix abordable tout en réduisant la pollution locale & les émissions de CO2.

De nombreux gouvernements ou pouvoirs publics locaux ont recours au GPL pour améliorer la qualité de l’air : Australie, Etats-Unis, Hong-Kong, Japon, Italie, Grèce, Pologne, Turquie, Inde, Corée du Sud, Thaïlande… Leur choix démontre la pertinence du GPL pour concilier objectif écologique, enjeu social, sécurité énergétique et développement économique d’une filière à savoir-faire local.

A noter : les véhicules GPL exonérés de TVS (Taxe annuelle des Véhicules de Sociétés)

En 2018, la taxe sur les véhicules de sociétés devient de plus en plus écologique. Les véhicules GPL
émettant moins de 100g de CO2/km seront exemptés de TVS pendant 12 trimestres.

Pour Rappel :
Un véhicule GPL n’est soumis à aucune restriction de circulation en cas de pic de pollution dans les
grandes agglomérations. Il est classé Crit’Air 1, et ce, qu’importe l’année d’immatriculation.
L’accès des parkings publics souterrains est autorisé à tous les véhicules GPL et des tarifs réduits ou gratuités pour les véhicules GPL sont en vigueur. Le certificat d’immatriculation est gratuit ou réduit de 50% dans 10 régions sur 11. Avec un prix au litre d’environ 0,75 € à la pompe, un véhicule GPL permet de réduire d’environ 27 % le budget carburant par rapport à un véhicule essence (source ; Ademe).
La contenance moyenne d’un réservoir GPL permet de parcourir 400 à 600 km, en complément du réservoir essence, et ainsi d’augmenter l’autonomie initiale du véhicule.

Le GPL est 1er carburant alternatif dans le monde.
Il connait une forte évolution dans UE :
+ 30% depuis 2012.

 

 

 

 

 

Sources: www.cfbp.fr, www.gpl.fr

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/novembre-2017-gpl-toujours-plus-bas/

A la rentrée, pensez à faire le plein !

Il est temps de penser à faire le plein de votre citerne. Et oui l’été est si vite passé que l’hiver arrive déjà ! Avez-vous pensé à vérifier votre citerne ?

Comment vérifier ma consommation ?

Aller directement la jauge de votre citerne enterrée ou aérienne, ce sera la meilleure manière de contrôler votre niveau de gaz.

Faites le plein de gaz

Où passer commande ?

Le service VITOMATIC vous permet d’être livré automatiquement en gaz propane en toute tranquillité, sans passer commande et même en votre absence. Ce service est gratuit et nous vous garantissons un tarif de gaz plus avantageux car vous contribuez à l’optimisation de nos tournées. Ce service est « gagnant-gagnant » donc n’hésitez pas à y adhérer.

Vous pouvez également bénéficier de la livraison à la commande :

Deux choix possibles :

  • Par téléphone au 0.977.401.101 (appel non surtaxé) auprès du Centre de Prise de Commande, à votre écoute de 8h à 20h du lundi au vendredi ainsi que le samedi matin de 9h à 13h pendant les périodes de grands froids.
  • Par votre Espace Client VITOGAZ sécurisé, 24h/24 et 7J/7. Vous recevrez immédiatement un mail de confirmation de votre commande, avec le montant estimatif correspondant. Vous pourrez suivre votre commande jusqu’à la livraison. Vous pourrez même donner votre avis sur la livraison.

Faites le plein de gaz

Pour plus d’informations n’hésitez pas à consulter le site vitogaz.com

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/a-rentree-pensez-a-faire-plein/

4 erreurs à éviter avec un barbecue à gaz

Le barbecue ne rime pas obligatoirement avec charbon. Et oui, on peut aussi le prendre à gaz. Si vous ne savez pas quel gaz utiliser, consultez notre article « quel gaz pour faire son barbecue ».

Quand on fait un barbecue à gaz, on commet parfois des erreurs. Nous allons en mettre 4 en évidence :

Erreur n°1 : Ne pas laver son grill

Pensez à toujours laver votre barbecue, sinon ce sont des morceaux d’aliments qui restent incrustés. Plus vite cela sera fait, plus vite vous pourrez en faire un nouveau. Ce sera une corvée de ménage de moins pour la prochaine fois.

erreurs barbecue gaz

Astuce : Nettoyer votre grille une fois le gaz éteint et qu’elle a refroidi un peu, c’est-à-dire juste à temps pour que les aliments ne soient pas durcis sur les grilles. N’hésitez pas à utiliser une brosse spéciale barbecue pour gratter et enlever tous les aliments coincés.

Erreur n°2 : Ne pas avoir vérifié le niveau de gaz

Les  derniers jours de l’été arrivent et vous avez envie de barbecue, mais en l’allumant vous n’avez plus de gaz ? Dommage ! La prochaine fois pensez à vérifier la jauge de votre réservoir de gaz ou le niveau de votre bouteille.

Astuce : Avoir une bouteille de gaz en réserve !

Erreur n°3 : Ne pas préchauffer votre barbecue

Le préchauffage c’est pour n’importe quel barbecue qu’il soit à charbon ou à gaz. Il faut que la chaleur se répartisse uniformément sur les grilles pour une cuisson parfaite et pour éviter que la viande ne colle aux grilles.

Astuce : Laissez préchauffer 10 à 15 min avant de mettre vos aliments avec un couvercle fermé 

Erreur n°4 : Ne pas contrôler la chaleur

Un barbecue trop chaud, ce sont vos aliments qui vont attraper un coup de chaud. Vos aliments vont brûler à l’extérieur mais ne seront pas cuits à l’intérieur.

 

Astuce : Sachez doser vos feux. Faites un côté pour les cuissons plus rapide, et  l’autre pour terminer les cuissons.  

Source : blog.videlice .com

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/erreurs-barbecue-gaz/

Quel gaz pour faire un barbecue?

 

C’est l’été, il fait beau, chaud et c’est peut être les vacances pour certains !  

Une envie de barbecue se fait sentir mais vous ne savez pas quel gaz utiliser?

Voici un article fait pour vous !

Saviez-vous qu’un barbecue à gaz fonctionne aussi bien avec du butane que du propane ?

Attention gaz barbecue

Point sécurité : il est strictement interdit d’utiliser du gaz de ville pour alimenter son barbecue à gaz !

 

Butane ou propane ?

Ils sont assez semblables mais ils ont une différence majeure :

Le butane est considéré comme un gaz d’intérieur :

  • Il reste à l’état liquide si la température descend en dessous de 0°C ;
  • Il ne sera donc pas possible de l’utiliser en hiver ou à l’extérieur.

Le propane possède l’avantage de bien résister au froid contrairement au butane :

  • Il supporte les températures négatives jusqu’à -40°C
  • C’est un gaz d’extérieur

Se tromper de gaz n’entraine aucun risque majeur, mais peut empêcher votre barbecue de fonctionner correctement.

Barbecue : éviter les fuites de la bouteille

Vous pensez que votre bouteille de gaz a une fuite ?

L’astuce : préparez une solution savonneuse (moitié eau, moitié liquide vaisselle) et appliquez-la à l’éponge sur les raccords et les joints. Si des bulles se forment, c’est que le gaz fuit.

Si la bouteille fuit, pas de panique, gardez-la bien droite et éloignez-la de votre logement et de tous matériaux combustibles. Rapportez-la à votre fournisseur qui vous l’échangera.

Faites le plein du barbecue et passez un bel été en compagnie de VITOGAZ FRANCE !

Consultez l’article sur les bouteilles de gaz pour savoir laquelle choisir et vous pouvez aussi contacter directement VITOGAZ FRANCE !

Source: barbecue.ooreka.fr

Lien Permanent pour cet article : http://www.vitogaz.net/gaz-pour-son-barbecue/